Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de socrate
  • Le blog de socrate
  • : Comment faire ... ceci ou cela? Sur ce blog, vous allez découvrir les mille et une facettes du "Comment faire". Alors, ne perdez plus votre temps ailleurs, restez-là, scotchez-vous, vous saurez tout...
  • Contact

Sondages variants

Ne pataugez plus en écrivant

La conjugaison

Archives

Ici la réalisation des désirs

En cliquant sur ces mots,
vous allez pouvoir :
devenir Magicien
Etre plus Sûr de vous
et...Gagner plus
Maigrir pour toujours

Musique


Découvrez Jacques Brel!

































D'où viens-tu ... bloggeurs?

Référencé dans ...

  Dédicace
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 15:14
Lundi 11 février 2008
Préambule
Voilà un sujet brûlant d’actualité où chacun reconnaîtra les siens et se reconnaîtra lui-même. Il est bien évident que toutes les méthodes préconisées dès ces premières lignes, sont à appliquer rigoureusement, sans état d’âme, faute de quoi vous seriez capable de réussir ! Ce serait dommage vu le mal que je me donne pour vous guider dans la bonne direction. Ces dix leçons sont délivrées gratuitement – pour l’instant et jusqu’à décision contraire de son auteur ! En effet, tout peu changer ! Afin de mieux vous entraîner sur la délicieuse voie de votre échec retentissant, il n’est pas impossible que je souhaite accélérer celui-ci en exigeant que vous vous endettiez pour payer un cours aussi remarquable. Vous êtes donc prêts ? Enfin ! Franchement, il était temps de vous ressaisir ! Comme vous le constaterez, je ferai le maximum pour vous motiver dans cette voie royale. En avant…
Première leçon
Naître ou naître pas ? Telle est la première question. En effet, suivant le lieu où vous choisirez de naître (voir en bas de page pour une explication non exhaustive de cette possibilité de choix), les plaisirs de la cour vous seront blancs ou noirs. Mince, je me suis égaré dans certaines références littéraires communes. Déjà Jung, (Carl GustavJung est un psychiatresuisse né le 26 juillet1875 à Kesswil, Thurgovie, mort le 6 juin1961 à Küsnacht, canton de Zurich (Suisse).plongeait et replongeait dans les méandres de la psyché, afin de nous rappeler que nous partageons des données communes... Zut, ça me reprend cette manie d’explique bêtement qui est qui. Fort heureusement vous n’aurez rien à expliquer. Ça va ? Vous suivez ? Non ? Mais c’est très très bien ça ! Vous êtes sur la bonne voie.
Naître ou naître pas ? On comprend automatiquement que, si l’on naît, on peut alors avoir la chance infinie de tomber sur ma méthode. Par contre, si l’on ne naît pas, c’est râpé ! Pas de pot ! Passés à côté tous ces non-nés ! Bof ! Aucun intérêt de parler d’eux. Naître ou ne pas, il faut choisir ! C’est la même chose au volant.
Donc le présupposé essentiel pour le bon fonctionnement de cette méthode est que vous soyez nés. Ensuite, que vous vous sentiez investis du désir profond et inaliénable d’échouer le mieux possible. Vous suivez ? Toujours pas ? C’est parfait ! On continue.
Vous êtes né, et ça c’est bon ! Mais où ? Alors là, tout dépend de votre choix d’avant naissance. Je vais examiner ceux-ci, un par un afin de vous aider à vous situer. Je pars de la situation la plus facile pour échouer et je termine par la plus difficile, celle qui va demander de gros-gros efforts.
1-La plus facile :
immeublesBanlieue.jpgVous avez la chance incroyable d’être né dans une banlieue à forts problèmes. C’est tout bon. Dès le départ, vous obtenez 10+ sur l’échelle de l’échec assuré. Mais pour parvenir à 20+, il vous reste encore quelques frontières à passer. Je vous sens palpitants du désir de faire pire. Vous avez raison. On continue ? Vous suivez ? Non ? Mais ils sont parfaits ces petits. Ils vont réussir à échouer dans les meilleures conditions possibles.
Donc, vous êtes bien né dans la mrd ! De plus, à l’école, vous vous emme… à 2000 à l’heure, sauf quand il s’agit de mettre des punaises sur la chaise de cette pouffe qui essaie, vainement il est vrai, de vous apprendre à lire, à écrire – et puis quoi encore ? Quelle tarée ! Sauf quand il s’agit de coincer à 10 contre un ce petit crétin de lèche botte qui, au bout d’un mois à peine, lit couramment, retiens tout et reçoit plein de bons points et de petites caresses de cette grosse pouffe d’instit ! Vous l’avez bien tabassé ce petit con ? Parfait ! Continuez ainsi ! Vous êtes en train de vous enfoncer profondément dans l’échec. Et ça, c’est bon ! N’oubliez pas de crever les pneus de la voiture de cette pouffe, d’enduire son bureau de colle, de pisser dans les fleurs qu’elle entretient pour la beauté de la classe, etc. Ce sont juste quelques pistes. Si vous en voulez d’autres, n’hésitez pas à m’écrire. Je vous accorde 5 points supplémentaires. Il vous en reste quand même 5 à acquérir et ce seront les plus durs.
Vous arrivez à l’âge dit de la puberté. Hein ? Vous ignorez ce que c’est ? Parfait. Disons, pour faire simple, vous êtes à l’âge où vous vous branlez comme un ou une malade, tous les jours, voire plusieurs fois par jour, et où vous vous écriez : « Ouaaahh ! Ça peut le faire ! » Et paf, un aviateur de moins sur terre. Compris ? Si vous ne comprenez pas le mot « branler » demandez en classe de math, le-la prof, se fera un plaisir de vous faire un schéma. A moins que ce ne soit le-la CPE du collège. En un mot, vous vous agitez les bas fonds tous les jours que dieu, ou un autre, fait. Puis vous expérimentez sur vos petits camarades. Toute cette agitation manuelle vous a donné de nouvelles idées. A 10, on attrape la petite avec les couettes. On la bascule dans les caves et, après avoir longtemps tâtonné, on trouve une ouverture. Les 10 essaient ou 10 essais. D’accord, elle râle un peu cette petite conne. Elle ne sait pas que vous l’aidez à s’engager sur la merveilleuse voie de l’échec ? Franchement, elle devrait vous remercier. Vous la laissez là. Qu’elle se dém… Vous, vous envisagez sérieusement avec vos 10 petits camarades, d’essayer la prof de biologie, la fliquette qui dresse les PV, la juge du tribunal qui vous a déjà expédié 2 fois dans une maison spécialisée, etc. C’est très bon. Vous gagnez 3 points supplémentaires. Vous en êtes à 18. Encore quelques efforts. Au fait, vous ne savez toujours pas lire, hein ? Il y aura toujours un con ou une conne pour vous lire cette méthode. N’en perdez pas une miette, il vous manque encore 2 points et +.
feu-en-banlieue.jpgVous voilà adulte. Bien sûr, vous connaissez par cœur tous les flics du quartier, toutes les maisons d’enfermement, tous les juges et jugettes vous les avez tous essayés. Et il y a encore 2 points à gagner pour être nominé « grand maître de l’échec ». Vous le voulez ce statut, hein ? Bon, vous m’expédiez tout d’abord, dans une enveloppe timbrée, hermétiquement close, la somme de 1 000 000 d’euros et, par retour, je vous envoie la recette qui vous manque pour atteindre ce statut enviable. Inutile de me supplier, je ne cèderai jamais à vos demandes pour que ce soit gratuit. Je vous ai promis de vous amener à l’échec le plus total, mais il faut raquer maintenant les mecs. Vous me prenez pour qui ? Pour le pasteur que vous venez de balancer vivant dans la fosse sceptique pour lui apprendre à nager ? Vous vous plantez! Raquez ! Par ici la monnaie. Pas de discussion possible. Pas de pèse, pas de titre.
Demain, si vous êtes plus cons qu’aujourd’hui, vous aurez la présentation pour ceux et celles qui sont nés dans un milieu petite bourgeoisie. Ceux que l’on a appelés un moment les jaunes dans certains conflits sociaux d’un autre temps. Actuellement, on les appelle les lèche-culs je crois, ou les cloportes, ou … enfin, ils se reconnaîtront.
A demain pour la suite de votre palpitante aventure, celle dont vous êtes le Zéro !
Le choix de naître : les explications de certains atteints du bulbe que l’on nomme aussi les ésotériques qui ont pour habitude de soutenir la théorie de la réincarnation. L’être humain passe, dans la philosophie bouddhiste, par plusieurs stades : caillou, animal, je ne sais quoi encore, avant de devenir homme et là, pauvre malheureux, il s’engage dans la roue infernale des renaissances. Il meurt. Son bilan fut bon ? Parfait ! Il s’élève sur une autre sphère, genre riche au lieu d’être un pauvre mec. Mais, je ne vais pas faire un cours là-dessus. Allez chercher sur le Web. Autrement, ne faîtes rien de ce côté, c’est mieux. Vous pourriez être entravé dans votre volonté d’échouer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires