Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de socrate
  • Le blog de socrate
  • : Comment faire ... ceci ou cela? Sur ce blog, vous allez découvrir les mille et une facettes du "Comment faire". Alors, ne perdez plus votre temps ailleurs, restez-là, scotchez-vous, vous saurez tout...
  • Contact

Sondages variants

Ne pataugez plus en écrivant

La conjugaison

Archives

Ici la réalisation des désirs

En cliquant sur ces mots,
vous allez pouvoir :
devenir Magicien
Etre plus Sûr de vous
et...Gagner plus
Maigrir pour toujours

Musique


Découvrez Jacques Brel!

































D'où viens-tu ... bloggeurs?

Référencé dans ...

  Dédicace
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 11:11

Les saints du jour :

  • Saint Médard
    patron des agriculteurs. Il est invoqué pour faire cesser le mal de dents et contre le mauvais temps. Il était
    Évêque de Noyon (470-558).
  • Sainte Eustadiole
    Veuve, fondatrice et abbesse d'un monastère à Bourges (morte en 690)
  • Saint Naucrace
    Abbé de Stoudion a Constantinople (mort en 848)
  • Saint Pacifique de Cerano
    (Bienheureux), Franciscain (mort en 1482)

Prénoms :

  • Mars
    Médard (avec un prénom pareil, pas étonnant que les enfants pleurent!)


Hélas ! Mille fois hélas !!

À la Saint Médard

S'il pleut à la saint Médard, Il pleuvra quarante jours plus tard. À moins que saint Barnabé vienne tout raccommoder !!!

 

Le 8 juin c'est la fameuse Saint Médard, celle qui annonce, si l'on en croit le proverbe, le temps qu'il fera dans 40 jours.

Heureusement le proverbe raconte encore que si à la Saint Barnabé, le 11 juin, il fait beau temps, la prédiction de la Saint Médard ne se réalisera pas. Il ne vous reste plus qu'à guetter le ciel le 8 puis le 11 juin!                                      


Pour aujourd'hui c'est plutôt mal barré ! La pluie guette à la fenêtre. En plus, on se gèle et, paraît-il, ce temps pourri va perdurer. C'est d'ailleurs étrange que le réchauffement climatique provoque dans cette région parisienne que j'exècre, un temps de plus en plus pourri. A moins que ce n'ait été toujours ainsi. Qu'en sais-je, moi, Socrate, qui suis né à Athènes il y a si longtemps ?


Parlons d'autre chose.


J'ai rencontré il y a quelques jours, une personnalité étonnante. Elle prétendait avoir vécu sur mars durant plus de 12 ans. Et, il -c'était un homme- prétendait que le martiens étaient des personnages fantastiques, en tout point semblable à nous. Seule la nourriture était différente vu qu'il se nourrissait uniquement de pensées ! Devant mon incrédulité il en vint à m'expliquer que mars avait été une planète comme la nôtre avant le Grand Chambardement qui détruisit totalement toute vie extérieure. Fort heureusement, quelques personnes ayant refusé de vivre superficiellement, survécurent à cette catastrophe provoquée pas la hargne au gain de certains prédateurs financiers. Heureusement, ces prédateurs avaient tous perdu vie.

Depuis, la société des survivants avaient essaimé et, toute forme de vie végétale et animale ayant disparu, cette société avait découvert que l'air nourrissait autant et en meilleure qualité que les aliments. (J'ose espérer que la clique à sarko ne lira pas ce bloc, ça pourrait leur donner des idées!) D'où cette vie étrange dans laquelle se complaisaient les membres de cette société que l'homme, faute d'autres mots, désignait sous le vocable « martiens » ! Nous discutâmes tout l'après-midi au café PMU où venaient perdre leurs sous tous les sous alimentés, les sans papiers, les sans logis, les sans boulot et les sans rien du tout, en un mot les laisser pour compte de notre belle société sarkozyenne. Tout l'après-midi, donc, cet homme m'exposa ce qu'il avait vécu puis, avec un sens de l'à-propos peu commun, il me demanda si je pouvais lui donner une pièce pour qu'il puisse manger ce soir. Je le regardai longuement, l'invitai à sortir du boui-boui infernal et, là, campé sur le trottoir je lui dis : »Maintenant, respire et nourris-toi ! ». Je m'en veux un peu de l'avoir planté là car son histoire était belle. Mais, je ne sais quel esprit me soufflait « Il s'est bien payé ta tronche ! ».


Et vous, qu'en pensez-vous ?


Tiens, pour vous inciter à penser, je vous livre une vidéo sur mesure par ces temps de tristesse et de resserrement des bourses (des portefeuilles, hein !)

 

Le confessionnal n'est plus ce qu'il était!!!



Et je vous souhaite une bonne messe ! une après-midi de m… ! une soirée tout autant m… avec un film à la con pour clore une journée déplorable !

A la Saint Médard, bon dieu qu’on s’est emm… A la vôtre !

Socrate


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires