Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de socrate
  • Le blog de socrate
  • : Comment faire ... ceci ou cela? Sur ce blog, vous allez découvrir les mille et une facettes du "Comment faire". Alors, ne perdez plus votre temps ailleurs, restez-là, scotchez-vous, vous saurez tout...
  • Contact

Sondages variants

Ne pataugez plus en écrivant

La conjugaison

Archives

Ici la réalisation des désirs

En cliquant sur ces mots,
vous allez pouvoir :
devenir Magicien
Etre plus Sûr de vous
et...Gagner plus
Maigrir pour toujours

Musique


Découvrez Jacques Brel!

































D'où viens-tu ... bloggeurs?

Référencé dans ...

  Dédicace
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 18:04

  • Tanguy

Aujourd'hui, jour de la fête des Tanguy, il m'est nécessaire de vous inviter à voir le film « Tanguy française réalisé en 2001 par Étienne Chatiliez » si vous ne l'avez pas encore vu.

Pourquoi ?

Hé bien, pour ceux qui l'ont vu, c'est évident ! Pour les autres, dont les enfants s'accrochent becs et ongles au domicile conjugal, ça leur permettra de voir que leurs souffrances journalières ont été mises en scène de magistrale façon.

Tanguy a 28 ans. Intelligent, il a réussi toutes ses études et même plus. Sciences-Po, Normalien, agrégé de philosophie, il donne des cours de chinois dans l'enseignement supérieur (à l'INALCO) et prépare une thèse sur L'émergence du concept de subjectivité en Chine ancienne. C'est peu dire que Tanguy est brillant !

Mais, il a un gros problème, voire même plusieurs :

1-Il ne veut pas quitter le giron familial alors qu'il gagne 25 000 Frs par mois (3811€) car il est pris d'angoisse quand il doit vivre seul.

2-Il amène ses copines pour les b... dans sa chambre et fait un bruit du tonnerre !

3-Il laisse traîner ses vêtements partout et sa mère court derrière lui pour les ramasser.

A partir de ce petit aperçu, je suis certain que vous imaginerez facilement la suite des évènements. Mais je n'en dirai pas plus.

Dernière chose : j'ignore si le film est encore projeté -il date de 2001- mais, les DVD, ça existe...


Parlons maintenant de nos saints préférés :


  • Saint Barlaam
    Martyr à Antioche, sous Dioclétien (mort vers 304)

Que lui est-il arrivé à celui-ci ?

Le malin (oh diable donc) décida de le soumettre et de lui faire honte et donc renier  sa foi comme il le faisait en ces temps de gloire. Il déposa dans sa main des charbons ardents, s'attendant à ce que le saint pleurniche ?? et, ainsi prouve sa faiblesse(je ne l'invente pas, c'est le texte que j'ai lu).

Qu'arriva-t-il ?

Imperturbable, le saint ne gémit point, restant stoïquement la main pleine de ces charbons qui la consumait ! (Quel homme !)

« Ainsi, la chair se flétrissait, et la détermination de l'âme devenait plus fervente, surpassant les charbons en vivacité, et jetant une clarté plus éclatante : car le feu spirituel brûlait à l'intérieur d'une flamme bien plus ardente que le feu terrestre. Ainsi, le saint martyr ne sentait pas cette flamme du dehors, parce qu'il était brûlé au dedans par le feu intense et dévorant de l'amour de Jésus-Christ. »

Je ne puis vous donner la suite car elle n'existe pas sur les écrits que je viens de lire. (Peut-être a-t-elle brûler?) Mais, vous l'aurez compris, notre saint Barlaam était une âme au-dessus du commun !

A sa suite, je m'écrie : «elle est pas belle la vie ? » surtout quand, pour moyen de chauffage nous avons le chauffage central ou le chauffage électrique ... Inutile en conséquence de se brûler les mains désormais !

Ah, on n'était pas si Malin que ça à l'époque !

Vous remarquerez sur la gravure dont je vous fournis une photo, que Saint Barlaam est avec son grand pote  Saint Josepha (ça vous dit quelque chose ? non ? Hé bien c'était le disciple du premier : Saint Josaphat (ou Joasaphat) et son maître saint Barlaam auraient vécu au IIIe siècle ou IVe siècle en Inde. Leur histoire semble être une version christianisée de la vie de Gautama Bouddha ou semble avoir été influencée par cette vie. L'Église orthodoxe fête Josaphat et Barlaam le 27 novembre.)


  • Sainte Ermenburge
    Veuve, abbesse de thanet (morte vers 700)
  • Saint Houardon
    Évêque de Saint-Pol-de-Léon (VIIe siècle)


Et, pour achever cette magnifique rétrospective de saints, le dicton du jour :

A la Saint-Tanguy,
Le temps est toujours gris.


A bientôt,


Socrate

Partager cet article

Repost 0

commentaires