Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de socrate
  • Le blog de socrate
  • : Comment faire ... ceci ou cela? Sur ce blog, vous allez découvrir les mille et une facettes du "Comment faire". Alors, ne perdez plus votre temps ailleurs, restez-là, scotchez-vous, vous saurez tout...
  • Contact

Sondages variants

Ne pataugez plus en écrivant

La conjugaison

Archives

Ici la réalisation des désirs

En cliquant sur ces mots,
vous allez pouvoir :
devenir Magicien
Etre plus Sûr de vous
et...Gagner plus
Maigrir pour toujours

Musique


Découvrez Jacques Brel!

































D'où viens-tu ... bloggeurs?

Référencé dans ...

  Dédicace
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 12:09

Les saints d'aujourd'hui :

  • Saint Gotteschalk
    patron des linguistes, des princes, des traducteurs et des vocations perdues
  • Saint Habence
    Martyr à Cordoue (mort en 851), Compagnon de Pierre
  • Saint Mériadec
    Évêque de Vannes (VIIe siècle)
  • Saint Wallabonse
    Diacre, Martyr à Cordoue (mort en 851), Compagnon de Pierre

    Si vous connaissez ces personnages si célèbres ???? envoyez-moi leur biographie. Merci.

Une blague du matin ? Elle n'est pas mal mais... met à mal certaines croyances...


Une femme sort avec un médecin. Peu de temps après, elle tombe enceinte. Ils ne savent pas quoi faire.
Quelques neuf mois plus tard, juste au moment où elle devrait mettre au monde l'enfant, un curé entre à l'hôpital pour se faire soigner une affection de la prostate.
Le médecin annonce à la femme :
- Je sais ce que nous allons faire. Après avoir opéré le curé, je lui donnerai le bébé et lui dirai qu'il s'agit d'un miracle.
- Penses-tu que ça marchera ?
- Ça vaut la peine d'essayer...

Ainsi le médecin délivre la femme de son bébé et puis opère le curé.
Après l'intervention, il s'entretient avec le prêtre :
- Mon père, vous n'allez pas me croire...
- Quoi ? Que s'est-il passé ?
- Mon père, vous avez eu un bébé.
- C'est impossible...
- J'ai opéré moi-même. Il s'agit certainement d'un miracle. Voici votre fils.

Quinze ans plus tard, le curé se rend compte qu'il doit tout avouer à son fils. Il l'appelle auprès de lui et dit :
- Mon garçon, j'ai quelque chose à te dire. Je ne suis pas ton père.
- Que veux-tu dire ? Je ne suis pas ton fils ?
- Je suis ta mère. L'archevêque est ton père.


Alors ? est-ce bien sérieux ??

 

Et voici Marianne dans tous ses états ! Mais où va le peuple ?

Quand Merlot veut liquider le 68, Marianne fait la révolution.




A bientôt,

Socrate

Partager cet article

Repost 0

commentaires