Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de socrate
  • Le blog de socrate
  • : Comment faire ... ceci ou cela? Sur ce blog, vous allez découvrir les mille et une facettes du "Comment faire". Alors, ne perdez plus votre temps ailleurs, restez-là, scotchez-vous, vous saurez tout...
  • Contact

Sondages variants

Ne pataugez plus en écrivant

La conjugaison

Archives

Ici la réalisation des désirs

En cliquant sur ces mots,
vous allez pouvoir :
devenir Magicien
Etre plus Sûr de vous
et...Gagner plus
Maigrir pour toujours

Musique


Découvrez Jacques Brel!

































D'où viens-tu ... bloggeurs?

Référencé dans ...

  Dédicace
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 10:29



Le lundi 15 décembre Bush a évité un lancer de chaussures ! Le monde entier est au courant.

Rappel des faits :

« ...  lors d'une conférence de presse avec le premier ministre irakien Nouri al-Maliki présentée à l'occasion de la quatrième et dernière visite en Irak du président Bush, al-Zaidi lui a lancé deux chaussures pour protester contre la guerre et la présence des troupes américaines. George W. Bush a réussi à éviter les deux chaussures. Il a par la suite tourné à la blague l'incident, affirmant que les deux chaussures étaient de pointure 10. »


Mais qu'en est-il des réactions ?

Là, je ris ! Car, autant le monde entier était pour la vengeance en 2001 après les 2 tours, autant Bush fut soutenu de par le monde et notamment en France - N'est-ce pas Kouchner ? et bien d'autres, mais enfin, l'homme qui se veut au-dessus de la mêlée s'est dévoilé à ce moment n'être qu'un piètre opportuniste.

Toujours est-il que les mots d'une grossièreté féroce, d'une vulgarité sans borne, pullulent sur le Net. Je n'ai jamais soutenu Bush, et surtout pas cette vengeance stupide et disproportionnée face au drame des 2 Tours.

Pourquoi ? Hé bien, c'est simple. Vous avez des enfants ? Comment appréciez-vous le fait que toute une classe soit punie car UN et UN seul élève a fait une bêtise et SURTOUT, ne veut pas la reconnaître ? Ne me dites pas que vous êtes pour ce genre de punition collective qui ne sert à rien. Je puis l'affirmer, j'ai œuvré durant des années en tant qu'enseignant, alors, les réactions contre cette forme de punition collective, je les ai entendues bien des fois. Par contre, je n'ai jamais entendu la moindre personne dire : « Mon fils ou ma fille se désolidarise de cette bêtise et je peux vous dire qu'Intel est le fautif. » Délation ? Ah bon ? Donc, vous êtes pour la vengeance sur l'ensemble d'une collectivité sociale, et même pour se venger de ces foutus irakiens, des arabes que diantre ! Des sauvages ou quasiment !

Il est vrai qu'il est plus facile de bombarder durant des jours et des jours une population civile. Plus facile de tuer, d'assassiner au nom de la « LIBERTE », de la « DEMOCRATIE », de toutes ces grandes idées que l'on ressort dans une conversation car ça fait très branché, très cool, mais que l'on ne pratique jamais sauf à quelques exceptions dont j'ai retenu l'une d'elle en écoutant la radio, hier. Je vous la livre.

Une dame de 69 ans, fut saisie il y a quelques temps, en sortant faire ses courses, de rencontrer un groupe de SDF frigorifiés, affamés. Non, elle n'alla pas prévenir les forces de l'ordre pour qu'ils soient nettoyés au karcher ou à la bombe. Elle se contenta de rentrer chez elle et de faire de la soupe et d'autres douceurs qu'elle apporta à ces pauvres gens. Réconfort pour tous. Ils l'appellent maintenant « MAMAN ». Comme une mère, elle les aide à s'affranchir de cette condition humaine où le mépris l'emporte sur la générosité. Au fait, cette DAME, cette grande DAME touche une retraite de moins de 600 € ! Ce n'est sûrement pas elle qui va vilipender ces pauvres, ni ces chômeurs qui ne veulent rien foutre, ni tous ces déshérités que l'on croise souvent dans nos belles villes bien policées !

Où est-elle cette démocratie ? Où sont-elles cette Liberté, cette Égalité, cette Fraternité qui figurent au fronton de nos mairies - pardon « Hôtel de Ville » ! Disparues à jamais, si tant est qu'elles existèrent un jour !

Pour revenir à Bush, quoiqu'il ait fait de sa vie de Président, ce n'est pas à coups de chaussures qu'il doit être puni ! Mais, si ceux qui le critiquent aujourd'hui après l'avoir encensé hier, se sentent en droit, qu'ils l'envoient au Tribunal international où il sera jugé pour crimes contre l'humanité ! Mais, comme il est dit dans la bible si chère à tous « Que celui qui n'a jamais pêché lui jette la première pierre ! » Au nom de la démocratie, de la véritable démocratie et non de ces paroles creuses que chacun soutient, je demande que l'auteur de ce jet de chaussures soit sévèrement condamné. Mais je demande aussi que le procès international de Bush soit ouvert.


En accord avec moi-même,


Socrate

Partager cet article

Repost 0

commentaires